Méditation, stop aux idées reçues 1/2

avril 10, 2019

Méditation, stop aux idées reçues 1/2

Toute personne qui a déjà médité, ou tout simplement qui s’est déjà essayé à une activité totalement nouvelle pour elle, jouer de la guitare, créer un blog, faire du snowboard, a, à un moment ou à un autre, douté de ses compétences.

Je ne suis pas fait pour ça”, c’est un trait qui nous caractérise, nous, êtres humains.

Méditer, ce n’est pas arriver quelque part, atteindre un but. La méditation est une exploration. C’est l’occasion de pénétrer dans les rouages de notre esprit : nos sensations, nos émotions, nos pensées.

La pratique de la pleine conscience, le fait d’être curieux de ce qui se passe dans notre esprit, est libérateur.

Nous en venons à ressentir que les mouvements de l’esprit ne sont pas si mystérieux et nous pouvons donc naviguer plus aisément au milieu des sensations, pensées et émotions.

Tous les bienfaits de la méditation viennent du fait que nous faisons l’expérience de notre esprit comme d’une chose que nous arrivons à gérer.


Idée reçue n°1 : La méditation sert à réparer quelque chose qui cloche en vous

La réflexion et la méditation

Mais tout ceci n’a rien à voir avec une quelconque idée de réparation. Votre esprit est naturellement capable de pleine conscience, d’attention, de gentillesse et de compassion. Il n’a pas besoin d’être réparé.

 

En répétant avec douceur une habitude toute simple, celle de revenir à un ancrage de l’esprit, en se concentrant sur la souffle, émerge peu à peu une certaine stabilité qui permet d’avoir une meilleure vision de ce qui se passe et de faire des choix plus avisés.

Idée reçue n°2 : La méditation est très ennuyeuse

Il est si facile de confondre la pratique de la méditationet ses résultats présumés. Puisque nous ralentissons quand nous méditons, il est naturel de penser que cela signifie que tous ceux qui méditent sont censés être lents et un peu endormis.

Selon cette idée reçue, le méditant est fade, terne, en état de béatitude et absent. Si absorbé par son esprit qu’il n’a pas de temps à accorder aux choses ordinaires. C’est quelqu’un de pacifique et passif.

Il s’agit d’un vieux stéréotype, pernicieux et persistant. Si nous ralentissons pendant la pratique de la méditation, c’est pour nous permettre de voir la manière dont opère l'esprit.

Et comme nous le savons tous, il existe une multitude de types d’esprits (timides, extravertis, rapides, lents, ambitieux, réfléchis,...) et au sein de chaque esprit se trouve une large gamme d’émotions.

La méditation est l’un des moyens de favoriser une bonne santé de l’esprit. Loin de nous rendre ennuyeux et uniformes, la pratique de la pleine conscience nous permet d’être nous-même, plus librement, en laissant toutes nos caractéristiques les plus exceptionnelles et uniques s’épanouir.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.