Comment gérer son stress par le Yoga

mars 02, 2018

Comment gérer son stress par le Yoga

Tendus, nerveux, anxieux. Voilà où nous en sommes. Nous sommes pris dans une espèce de broyeur infernal qui nous plonge inexorablement dans le stress. Nous devons continuellement faire face aux demandes de la vie moderne et mettre sous séquestre notre état d'anxiété permanente face à la vie. Sous le masque d'une vie extérieure confortable et amicale se cache en fait une machine inhumaine et un combat constant pour survivre. Il n'est donc pas vraiment étonnant que des millions de gens vivent avec le sentiment déprimant d'être en dehors du coup, désynchronisés, parce qu'ils doivent faire face de plus en plus à des tâches impossibles qu'ils ne peuvent pas gérer mais auxquelles ils ne peuvent pourtant pas se soustraire.

Les tranquillisants, ou ce qu'on appelle souvent les pilules du bonheur, n'apportent qu'un soulagement temporaire : à long terme le remède est souvent pire que le mal puisqu'il ne fait que cacher les racines de notre anxiété et de notre nervosité sans les éliminer. Il existe deux types de remèdes, à la fois préventifs et curatifs : la maîtrise du souffle et la relaxation. Cette dernière est la voie la plus directe.

La relaxation est essentielle dans tout yoga véritable, et sans cela il n' y a pas de chance de bonheur, de paix ou de santé. Les gens tendus, même lorsqu'ils ont tout pour être heureux, n'arrivent pas à atteindre le bonheur. La relaxation est aussi source de créativité et en apprenant à relaxer notre corps consciemment chaque jour pendant quelques minutes, nous pouvons apprendre à rester de plus en plus relaxé dans toute situation.

Mais nous devons tout d'abord bien comprendre les techniques sous-jacentes et leurs buts afin de les appliquer avec sagesse. Puis nous pouvons étudier les méthodes qui conduisent à un état de repos profond, encore plus bénéfique que celui procuré par le sommeil. La relaxation est tout un art et il s'apprend, et on ne voit plus les choses de la même façon lorsqu'on fait pour la première fois l'expérience de la joie profonde qu'elle apporte. Le corps qui semblait jusqu'à présent sans vie et lourd devient stable et relaxé tandis que l'esprit semble s'envoler, libéré du poids du monde matériel et de ses soucis constants.

Sous un angle plus technique, comment cela se passe-t-il ?

Il y a deux types de muscles :

Tout d'abord les muscles sur lesquels nous pouvons exercer notre volonté, qui sont attachés au squelette et qui nous permettent d'agir et de bouger à notre guise. Ils peuvent se contracter et se décontracter très rapidement lorsqu'on stimule des nerfs bien particuliers. Les autres muscles, qui sont moins apparents et qui échappent à la volonté consciente, entourent les canaux du corps. Ces muscles puissants se contractent et se relaxent lentement de manière automatique et même s'ils échappent à tout contrôle de la volonté, un yogi est lui capable une fois un certain état atteint de contrôler ces muscles.

Lors de la relaxation, nous nous intéressons au premier groupe de muscles et nous devons faire attention de bien dissocier le muscle du nerf qui le stimule et le fait entrer en action. On peut comparer le muscle à un électroaimant et son nerf au câble électrique qui le relie au système central du cerveau, et nous pouvons à partir de là examiner les différents états dans lesquels on peut trouver ces muscles volontaires et agir dessus pour approfondir notre relaxation. En fait plus on gagne en finesse et subtilité plus on est capable d'entrer dans des états de relaxation profonde, mais il y a tout un chemin à parcourir avant d'y arriver...

 

Retrouvez nos Bijouxainsi que nos produit dédié au Yogaet au Zen sur notre boutique YOGA ZEN


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.